Le loup - description générale

Publié le par Buck

 

 

Le loup, un ami méconnu

 

 

                         Depuis l'aube des temps, le loup ou son mythe accompagne les hommes. Mal connu et mystérieux, cet animal intelligent, qui vit en groupe, que l'on entend mais que l'on ne voit guère, et qu'on dit dangereux parce que prédateur, est entouré d'une aura de terreur qui commence tout juste à s'estomper.

                              

Embranchement: vertébrés
Classe: mammifères
Ordre: carnivores
Famille: canidés
Genre et espèce: Canis lupus
                     

Description

 

                         Le loup mesure entre 1 m et 1.40 m, il est très souple. Sa queue fait environ 35 cm et elle pend. Le bout de sa queue est noire, ses oreilles sont assez courtes et son odorat est très sensible. Sa gueule est plus ouverte que celle du chien. Ses yeux sont jaunes doré et sa vision de nuit est parfaite.

 

 Origines

 

                         Le loup serait apparu en Amérique du Nord voici un million d'années. Ce mammifère aurait rejoint la Sibérie par l'Alaska puis le nord de l'Eurasie. Il appartient à la famille des canidés, groupe de 38 espèces de mammifères comme le chien, le chacal, le coyote, le renard.

                         Deux espèces sont reconnues: le loup gris ou Canis lupus (Amérique du Nord, Europe, Asie) et le loup roux ou Canis rufus (Texas et Sud-est des États-Unis).


Morphologie

 

Tête : Plus large que celle du chien car les muscles masticateurs sont davantage développés. Son cerveau (170 cm3) a une capacité supérieure d'un tiers à celui des plus gros chiens.

Yeux : obliques et phosphorescents, ils sont généralement jaunes. Ses yeux sont constitués d'un tissu particulier (le tapetum lusidum) qui lui permet de voir dans des conditions d'éclairement très faibles.

 

Nez : l'odorat est le sens le plus développé chez le loup. Il peut sentir à plusieurs kilomètres et ainsi être renseigné sur l'identité et l'individu qu'il a repéré. Son odorat est 100 fois plus fin que celui de l'homme (le chien: 35 fois plus).

 

Gueule : elle est plus largement fendue que celle du chien et beaucoup plus puissante. La pression de la mâchoire du loup est de 150 kg/cm², celle du chien: 60 à 65 kg/cm² et celle de l'homme: 15 à 20 kg/cm² (le requin: 600 kg/cm²).

 

Cou : très musclé, il compte 7 vertèbres.

 

Pattes : digitigrade (qui marche sur ses doigts) comme les chiens et les félins, le loup possède 5 doigts à l'avant et 4 à l'arrière, mais ces griffes ne sont pas rétractiles. Ses pattes avant et arrière se meuvent dans le même alignement.

Queue : touffue, et longue de 30 à 45 cm.

Pelage : loup d'Europe: coloration fauve mêlée de gris et de noir, devenant plus clair sur le ventre. Loup d'Amérique du Nord : coloration gris clair, presque blanc, ou noire pour ceux des forêts. Le loup possède une "cape" sur le dos qui se hérisse lorsqu'il est menaçant. Son pelage d'hiver est constitué de longs poils (63 mm) qui lui permettent de se protéger du froid en hiver (jusqu'à - 50° dans le grand Nord). Le loup change de pelage entre avril et mai.

 

Taille : un loup pèse entre 25 et 50 kg pour une taille de 60 à 90 cm au garrot et une longueur de 110 à 150 cm. Ce sont des valeurs moyennes car un loup des Carpates, abattu le 31 décembre 1942, pesait 96 kg pour 213 cm de long du bout du museau à la pointe de la queue.

 

                               

Publié dans faune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hamado 17/03/2017 20:47

très bon document il m a trop aidé dans mon progés

asser 10/03/2017 19:46

j aime et bravo

majd kraiem 01/05/2016 22:39

cette encyclopédie est très jolie

kikt 17/03/2017 20:48

top nul

majd kraiem 01/05/2016 22:40

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaammmmmmmmmmmmmmmeeeeeeeeeeeeerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrcccccccccccccccccccccccccccccciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

majd kraiem 01/05/2016 22:33

merci beaucoup

Christian Jean Collard 28/02/2011 11:26



Madame, Monsieur,


J'apprécie beaucoup vos articles sur les loups. Ils sont ma passion. Cela me réjouit de constater que je ne suis pas le seul.


Auriez-vous l'amabilité de me faire savoir si vous acceptez que vos artice soient publié sur le site "Récits curieux & Poésies avec source


Christian Jean Collard